Mika, une grande chaîne de solidarité non achevée …

Mika au refuge (juillet 2011)

L’histoire de Mika débute au refuge d’Irina et Marian à Bucarest en août 2011. Une petite chienne croisée berger noire et âgée d’environ trois mois est alors trouvée à la porte du refuge par Marian qui, évidemment, la recueille aussitôt. C’est le début d’une grande chaîne de solidarité et de générosité …

  • Août 2011
    Cette adorable louloute aux grandes oreilles est alors appelée Ramonika (nom d’une chanteuse roumaine connue) par Irina.
Mika à son arrivée au refuge en août 2011
Mika à son arrivée au refuge en août 2011
  • Septembre 2011
    Mika, véritable pot de colle, fait l’unanimité au refuge.
    Mais un diagnostic de démodécie se confirme.
Mika début septembre 2011
Mika début septembre 2011
  • Octobre 2011
    La démodécie s’étend dramatiquement malgré des traitements énergiques.
    Cela est dû principalement aux conditions de vie difficiles du refuge à cette époque de l’année.
Irina inspecte Mika (15 octobre 2011)
Irina inspecte Mika (15 octobre 2011)
  • Fin octobre 2011
    Vétérinaire, soins intensifs, nourriture spéciale en attendant le rapatriement en France.
Mika sur la table du vétérinaire à Bucarest (24 octobre 2011)
Mika sur la table du vétérinaire à Bucarest (24 octobre 2011)

Stéphanie, qui suivait l’évolution de Mika depuis les premiers jours, s’est portée volontaire pour l’accueillir en famille d’accueil afin d’assurer le traitement avec de bonnes conditions de nourriture et de chaleur impératives pour la guérison.

  • 1er novembre 2011
    Dernier jour au refuge à Bucarest avant le départ pour la France.
Dernier jour de Mika au refuge (1er novembre 2011)
Dernier jour de Mika au refuge (1er novembre 2011)
  • Nuit du 1er au 2 novembre 2011
    A l’aéroport de Bucarest avec Irina et Daniel.
    Mika est habillée d’un tee-shirt pour passer la douane.
Mika avec Irina à l’aéroport de Bucarest (nuit du 1 au 2 novembre 2011)
Mika avec Irina à l’aéroport de Bucarest (nuit du 1 au 2 novembre 2011)
  • 2 novembre 2011 vers 9H30
    Aéroport Charles De Gaulle
    Daniel, qui assuré le convoyage depuis Bucarest, transmet les dernières consignes à Danielle.
Mika à l’aéroport Charles De Gaulle (2 novembre 2011 – 9H30)
Mika à l’aéroport Charles De Gaulle (2 novembre 2011 – 9H30)

Christian et Danielle vont assurer le convoyage jusqu’à la gare de Lyon où Stéphanie va les attendre.

  • 2 novembre 2011 – 14H
    Stéphanie, qui prend Mika en famille d’accueil pour assurer les soins dans les meilleures conditions, est au rendez-vous.
    Stéphanie est arrivée de Lyon en TGV dans la matinée. Elle repart aussitôt en compagnie de Mika. La grande chaîne de solidarité se poursuit …
Mika et Stéphanie à la gare de Lyon (2 novembre 2011 - 14H00)
Mika et Stéphanie à la gare de Lyon (2 novembre 2011 – 14H00)
  • Début décembre 2011
    Le traitement, les croquettes hypoallergéniques, un logement confortable et l’amour de Stéphanie, de Cooky et de Dolce commencent à produire des résultats tangibles …

 

  • 12 février 2012
    Stéphanie
    La puce va bien. Les poils poussent, poussent … encore des trous par ci par là mais je pense que ça va vite rentrer dans l’ordre.
    J’essaye de substituer petit à petit des croquettes normales à ses croquettes actuelles. Tout se passe bien, en douceur, pas de diarrhée ni autre.
Mika chez Stéphanie (février 2012)
Mika chez Stéphanie (février 2012)
  • 21 mars 2012
    Stéphanie
    Voilà un beau portrait de la belle …
    Sinon, c’est toujours un sacré pot de colle. Elle vient me faire des bisous et des câlins dans le lit, un amour …
Mika (21 mars 2012)
Mika (21 mars 2012)
  • 4 Avril 2012 : Mika profite du soleil au parc à chiens.
  • 28 Juillet 2012
    Stéphanie
    La miss va bien. Ses cicatrices se sont résorbées et les poils repoussent bien. Elle a bon appétit et reprend du poids. C’est une petite gloutonne.
    Avec mes loulous, c’est toujours le grand amour.
    Plus les jours passent et plus je la trouve belle, avec son regard de louve et ses oreilles en forme de parabole. Elle obéit bien et elle a bien compris le “assis” et le “couché”.

Mika (28 juillet 2012)

 

La rentrée est là et Stéphanie, qui doit maintenant assumer une situation familiale beaucoup plus lourde (emploi à temps plein, …), ne peut malheureusement plus garder Mika.

Cette grande chaîne de solidarité et de générosité a permis que Mika survive à la démodécie sévère dont elle était atteinte.

Maintenant, la loupette guérie peut être adoptée (ou à défaut placée dans une nouvelle famille d’accueil).

Il serait dommage que toute cette mobilisation autour d’elle s’achève par un échec et que cette loupette si courageuse se retrouve maintenant à la case départ !

Un retour au refuge n’est pas envisageable pour Mika après un an passé en famille et il se solderait vraisemblablement par une récidive de la maladie !

Aidez-nous à écrire une fin heureuse à cette histoire en l’adoptant vite ou en devenant sa nouvelle famille d’accueil.

La suite de l'histoire de Mika est à découvrir sur ce blog :

En famille d'accueil chez Christian et Danielle
 Lila, Molly et Mika sont en famille d’accueil

Et finalement, son adoption par Christian et Danielle :
 Nos compagnons

Haut de page

2 réflexions sur « Mika, une grande chaîne de solidarité non achevée … »

  1. Une belle histoire et une très jolie louloute.Moi j’ viens d’adopter un chien(sauvé de l’euthanasie il y a 5 mois ) et 2 chats mais je vais en parler autour de moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *