Pour l’interdiction de la chasse à courre

Le 21 octobre 2017 à La Croix Saint-Ouen (Oise), des membres d’un équipage de chasse à courre ont pénétré dans le jardin d’un pavillon où le cerf qu’il poursuivait s’était réfugié.

Chasse à courre_21 octobre 2017

Ce cerf a été abattu à bout portant devant la population locale très choquée. Ce type de fait divers n’est hélas pas isolé ! Il est à l’origine de la création de plusieurs groupes actifs d’opposition à la chasse à courre (groupes AVA : Abolissons la Vénerie Aujourd’hui).

Chasse à courre_06

Le samedi 3 novembre 2018, AVA appelait à des rassemblements contre la chasse à courre dans tout le pays. Ceci nous a interpellés car nous pensions que la chasse à courre était une chasse très marginale, un reliquat du passé.

Nous nous sommes donc documentés sur la chasse à courre et ce qu’elle représente en France en 2018.

Le document d’information CVN (*)

Convention Vie et Nature

Téléchargez ce document CVN (pdf, 883 Ko) La chasseà courre et/ou le lire ici :

La chasse à courre
  • Vénerie

La chasse à courre, ou vénerie, est une pratique particulièrement cruelle qui consiste à poursuivre un animal à cheval, aidé d’une meute de chiens (le tout constituant “l’équipage”), afin de l’acculer et de le tuer à l’arme blanche (il arrive fréquemment que l’animal pourchassé finisse dévoré vivant par la meute de chiens ou se noie, épuisé, dans un étang).

Chasse à courre_05

  • Héritage de privilèges seigneuriaux

Pratique d’un autre âge, elle est l ‘héritage de privilèges seigneuriaux qui permettaient aux “nobles” de franchir et de piétiner avec arrogance les terres cultivées par les “vilains”, au plus total mépris des saccages occasionnés. Contrairement à une idée que tentent d’imposer ses adeptes, la chasse à courre disparut à la Révolution Française, et est réapparue sous le règne de Napoléon!!! Elle n’a donc rien de républicaine!!!

La-Futaie-des-Amis_chasse à courre

  • Un mépris sans nom pour autrui

Parés de “beaux habits” (à la façon des toreros), et utilisant des expressions d’initiés (ex :”servir” = poignarder ou encore “sentiment” = trace olfactive), les « saigneurs des temps modernes» affichent un mépris sans nom pour autrui : les preuves en sont les nombreuses parties de chasses qui se sont terminées dans des propriétés privées (parfois même dans les habitations) par abus du droit de suite sur le gibier blessé!

Un cerf abattu dans un jardin à La Croix Saint-Ouen !

 

Trop souvent, les équipages méprisent les gens et massacrent leurs pauvres victimes sous les yeux de témoins non-chasseurs, adultes ou enfants, proférant occasionnellement des menaces, se livrant parfois à des actes de violences sur les personnes qui tentent de s’interposer!!!

  • Seulement la recherche du ” beau trophée”

Prétextant jouer le rôle des prédateurs naturels aujourd’hui disparus (par la faute de la chasse d’ailleurs … ), ces chasseurs prétendent assurer une régulation proche de la régulation naturelle! Mais, contrairement à un prédateur qui prélève les animaux les plus faibles (malades, handicapés … ) favorisant la sélection naturelle, les chasseurs ne font que rechercher le ” beau trophée”.

Chasse à courre_01

  • Grande et petite vénerie

Selon les régions, cette chasse extrêmement cruelle se pratique sur les cerfs, les chevreuils, les sangliers, (grande vénerie) mais également sur les renards, les lièvres, les lapins de garenne (petite vénerie).

Chasse à courre_07_forêt de Laigue, fief de l’équipage Rivecourt_Samedi 31 Mars 2018

  • Son interdiction dans d’autres pays

La France reste un des derniers pays d’Europe où la chasse à courre, à cor et à cri est encore autorisée. Son interdiction dans d’autres pays ces dernières années a pour effet de ramener chez nous des équipages étrangers qui viennent assouvir leur sadisme, le tout régulièrement béni par l’Eglise lors de pompeuses messes de Saint-Hubert !!!

Chasse à courre_04

CHASSE A COURRE = CRUAUTE = SADISME

La pratique de telles horreurs doit être abolie au plus vite !!!

387 équipages de chasse à courre en France !

Depuis 20 ans on remarque un accroissement du nombre d’ « équipages », appuyé par l’arrivée de veneurs étrangers, car cette pratique a déjà été interdite dans des pays voisins (Allemagne en 1950, Angleterre en 2005, Ecosse en 2002, Belgique en 1995…). La France devient un refuge pour eux, et la Picardie, avec ses grandes forêts domaniales, semble les attirer tout particulièrement.

La France compte à ce jour 387 équipages de chasse à courre répartis sur 70 département (dont 240 équipages de vénerie à pied) !!!

Il est bien temps d’engager le processus d’abolition en France.

En savoir plus sur la chasse à courre

Le site internet de référence : http://ava-picardie.org/

Un article de référence : Chasseà courre en Picardie: Barbarie et féodalisme

Les rassemblements du 3 novembre 2018 contre la chasse à courre

Le récit complet de cette belle journée est à consulter sur le site d’AVA.

Quand à nous, nous avons choisi de participer au rassemblement de Senlis (Oise). L’équipage de chasse à courre le « Rallye Trois Forêts » y célébrait sa messe de la Saint-Hubert pour la première fois ici depuis 10 ans.

Senlis contre la chasse à courre

 

Voir également notre album photo Flickr de ce rassemblement.
#chasse à courre

Haut de page