Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud

En Corée du Sud, la consommation de viande canine remonte à l’Antiquité.
2,5 millions de chiens sont mangés chaque année dont 1,2 million uniquement durant le festival de Boknal qui a lieu tous les ans entre mi-juillet et mi-août.
Les animaux sont généralement torturés avant d’être tués car on croit que la montée d’adrénaline avant la mort donne un meilleur goût à la viande. Cette croyance est très répandue dans d’autres pays en Asie.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour lire les commentaires)

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)
Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

Lundi 22 août 2016, une manifestation contre la consommation de viande de chien et de chat en Corée a eu lieu à Paris 7 ème à proximité de l’Ambassade de Corée du Sud.

 

Schuchai Zhu interviewée par Isabelle Toujet (août 2016)
Schuchai Zhu interviewée par Isabelle Toujet (août 2016)

Cette manifestation a été organisée par Schuchai Zhu qui a lu un texte adressé à l’Ambassadeur de Corée du Sud.

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)
Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

 

Des pancartes de sensibilisation ont été montrées aux passants et aux automobilistes. Une pétition était proposée à la signature. Elle a été ensuite remise à l’Ambassade.

 

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)
Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

Les chiens sont battus, électrocutés, brûlés ou ébouillantés vivants devant d’autres chiens qui attendent leur tour.
Les animaux vivent toute leur vie dans des cages exiguës et ne peuvent se déplacer.
Ils sont nourris par des déchets de restaurant, d’abattoirs ou autres et ne reçoivent jamais d’eau à boire même en cas de forte chaleur.

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)
Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

La Corée du sud est le seul pays qui possède des fermes d’élevage intensif de chiens uniquement pour la viande. Quand les animaux sont assez grands pour être vendus, ils sont transportés dans les magasins de vente.
Ensuite traités comme des objets, ils sont (pour le meilleur des cas) tués à coup de machette et dépecés ou tués par électrocution en accrochant une électrode a la langue du chien ou pendus lentement.
La chair est ensuite brûlée légèrement par une lampe à souder pour améliorer son apparence. A quelques occasions, l’animal reste encore vivant pendant qu’on le brûle, mourant finalement du choc.

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)
Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

Les coréens mangent du chien, surtout les hommes, parce qu’ils croient que cette viande est aphrodisiaque et qu’elle leur donne plus de performance sexuelle, et qu’elle rend endurant. Ceci est une croyance fausse bien sûr mais propagée par ceux qui y ont intérêts.

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

 

Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud (août 2016)

Haut de page

Les 2 vidéos ci-dessous montrent des scènes horribles.
Ames sensibles, passez votre chemin !

Shocking Cruelty of South Korean Dog Meat Industry(Undercover Video by Stop It! Korea)

La choquante cruauté de l’industrie de viande de chien en Corée du Sud (tournée en caméra cachée par Stop It! Corée).
Vidéo publiée le 17 août 2013.
La campagne STOP IT! KOREA  a été lancée le 13 juillet 2013 (Chobok, premier jour des trois jours du chien en Corée du Sud) par Humane Action Alliance.
http://www.careanimalrights.org/

 

Documentary trailer: Man bites dog in South Korea (update)

Bande annonce du documentaire : L’homme mange du chien en Corée du Sud.
Vidéo publiée le 8 décembre 2015.

 

  • La viande de chien est issue d’une longue tradition en Corée

Le trait culturel des coréens mangeant de la viande de chien a commencé depuis l’âge préhistorique. On élevait les chiens comme les autres animaux de boucherie (le porc, la chèvre et le bœuf). En particulier, pendant la Dynastie Chosun (1392 -1910), la viande de chien était si populaire qu’on vendait cette viande dans tous les restaurants. C’est-vous-dire que la viande de chien est issue d’une longue tradition en Corée. A cette époque, les gens du peuple souffraient de la famine à cause de la sécheresse et des mauvaises récoltes, ils reprenaient des forces en mangeant de la viande de chien.

A cette époque, les coréens n’élevaient pas d‘animaux auxquels on était attaché. Donc ils élevaient les chiens pour la viande comme on le fait avec les bœufs et les porcs.

En Corée, particulièrement en été, il y a les jours de canicule, que l’on appelle Boknal, Ces jours-là, on mangeait de la viande de chien pour reprendre de la vigueur. C’est-à-dire, on élevait un chien et à Boknal, pour surmonter la chaleur, on le mangeait. Et on invitait des personnes de sa famille et des amis. Ce fait culturel continue jusqu’à présent.

A l’époque de la Dynastie Chosun, il n’y avait pas l’habitude comme en Europe d’accepter un chien comme membre de sa famille. Mais maintenant, beaucoup de coréens ont un chien comme animal de compagnie. C’est pourquoi, il y a dans la Corée d’aujourd’hui deux opinions différentes concernant la consommation de viande de chien.

 

  • Les Boknal days

Ce sont 3 jours de festivités à cheval entre juillet et août et dont les dates varient en fonction du calendrier lunaire. En 2016, les Boknal days se sont tenus le dimanche 17 juillet, le mercredi 27 juillet et le mardi 16 août.

La viande de chiens cuisinée en ragoût peut être consommée toute l’année. Elle est censée aider à combattre la chaleur.
Le « boshintang » est un ragoût très épicé à base de viande de chien et de légumes. Ce potage est largement consommé durant les Boknal days.

  • La viande de chiens : une industrie illégale et motivée par le profit

Bien que la vente de viande de chiens ait été officiellement interdite en 1988 et que les restaurants n’ont, depuis 1984 plus le droit d’en servir, la pratique est toujours tolérée dans le pays. Une cour d’appel coréenne a en effet autorisé en 1996 la consommation de cette viande, en dépit de la législation.

Les élevages de chiens pour la viande sont illégaux et non déclarés.
A l’heure actuelle, les lois concernant l’industrie de la viande de chien sont très vagues, ce qui permet au gouvernement d’ignorer le problème.

Les Philippines et la Thaïlande ont interdit la consommation de viande de chien. D’autres pays avec la Corée du Sud continuent ouvertement cette pratique, comme la Chine, le Vietnam et l’Indonésie.

Tout chien peut être la proie cette l’industrie : les chiens “jaunes”, les chiens abandonnés, les chiens de race, les chiens d’exposition, les chiots non désirés provenant des usines à chiots, les chiens de refuge, les chiens malades, et même les Jindos (race coréenne de type spitz considéré comme un “trésor national” en Corée).

Tous ces chiens peuvent finir en viande y compris des chiens de compagnie volés à leur propriétaire.

 

  • Les chats sont souvent bouillis vivants pour faire des tonifiants

En Corée du Sud, dans le domaine alimentaire, les chats sont vendus vivants, pattes liées, sur les marchés locaux et aux différents restaurateurs.

Pour enlever leur fourrure rapidement, ils sont jetés vivants dans des casseroles d’eau bouillante, d’autres sont plaçés à plusieurs dans des sacs de jute et frappés violemment contre terre avant d’être écorchés encore vivants et bouillis. Certains vont même les brûler vifs, avec une torche au gaz pour faire disparaître leur fourrure.

Gingembre, dates et marrons sont ajoutés à la viande de chats pour en faire la populaire purée: Goyangi-soju. On retrouve ces sachets de « chats liquides » dans presque tous les magasins d’alimentation de la Corée du Sud et on vante ses vertus anti-rhumatismale.

 

  • Documentation (cliquez sur les liens orangés)

L’événement Facebook de la manifestation :
Manifestation contre la viande de chien en Corée

Le site internet de référence pour les chiens de Corée (page en français) :
http://koreandogs.org/french/

Une association (présidée par Marc Ching) oeuvrant pour les animaux en Corée : http://www.animalhopeandwellness.org/

Le site internet de Nami Kim – qui sauve et fait adopter des chiens de Corée :
http://savekoreandogs.org/

A propos du festival de Boknal :
(ces articles proposent des pétitions à signer)

http://wamiz.com/chiens/actu/boknal-festival-horreur-dont-connaissent-existence

http://www.actuanimaux.com/actualites/articles/festival-de-boknal-quand-linacceptable-divertit-le-peuple

http://www.holidogtimes.com/fr/apres-yulin-un-autre-festival-de-lhorreur-se-prepare-et-personne-nest-au-courant/

A propos des chats (et des chiens) :
http://www.massacreanimal.org/fr/chiens_chats_asie.php

 

  • Pour agir

Schuchai Zhu (23 août) :

Après les manifs, voici l’action Web à diffuser un maximum ! merci !

Action Web : voici le courrier en coréen qui est identique au discours que j’ai prononcé et que vous pouvez envoyer aux liens emails joints.
N’oubliez pas de mettre vos coordonnées.

Vous pourrez trouver toutes ces informations (courrier et adresses mails) sur ces pages :
http://koreandogs.org/17010-2/
http://koreandogs.org/what-you-can-do/contacts-for-protest/email-gov/

Haut de page

2 pensées sur “Stop à la viande de chien et de chat en Corée du Sud”

  1. Mais il faut que cela cesse!!Affreux pour les chats , une horreur!comment peut-on laisser faire cela.C’est monstrueux ! C’est quoi ces pays de m..ça dure ça dure…

  2. L Europe visionne avec horreur l holocauste des chiens et chats en Corée du Sud. Des animaux élevés dans des conditions innommables, entassés, tympans crevés, a peine nourris de déchets,en souffrance totale. Leur mise à mort terrifiante: Battus , pendus, torturés, ébouillantes… Inadmissible de laisser son peuple se livrer à de telles barbaries. C est honteux. Si votre gouvernement ne prend pas les mesures pour stopper la consommation de chiens et chats, nous boycotterons tous les produits de Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *