Les chiens de l’arrêt d’autobus

Fin avril, Irina Topor est informée de la présence de sept chiens errants au terminus de la ligne de bus qui passe devant le refuge. Certains de ces chiens semblent en grosse difficulté. Impossible pour Irina de les ignorer.
Ce terminus se trouve à environ cinq minutes du refuge. Les bus, en provenance de Bucarest, y font demi-tour.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour lire les commentaires)

 

 

 

 

 

Irina et Daniel (membre du bureau de l’association, en vacances à Bucarest) découvrent alors cinq chiots et deux chiennes adultes âgées d’environ deux ou trois ans. Les adultes vivent là-bas depuis un bon moment et les petits ont été jetés récemment … Les chiots proviennent d’au moins deux portées différentes et deux d’entre eux sont des caniches croisés.

Les commentaires sont d’Irina et de Daniel.

 

 

 

 

 

Catalina, l’une des deux chiennes adultes, est dans un état inquiétant. Il faut l’emmener d’urgence chez le vétérinaire.

Il va s’avérer qu’elle a la piroplasmose et qu’elle a déjà les reins bloqués. Il y a très peu d’espoir de la sauver …

 

Catalina_03 (26 avril 2013)Catalina_04 (26 avril 2013)

 

La petite Ruxy, un des deux petits caniches noirs, a aussi été emmenée en urgence chez le vétérinaire.

Elle a la maladie de Carré. Elle est sous perfusion et en soins intensifs. Il faut vite aller chercher sa soeur July, car c’est une maladie virale très contagieuse …

 

 

Hier soir , nous avons amené July, la sœur de Ruxy, chez le vétérinaire pour qu’elles reçoivent le même traitement toutes les deux.

On les a mises ensemble. Le vétérinaire doit faire des examens à July.

 

 

Hier, on est allé chercher à l’arrêt de bus, Diana, l’autre chienne malade. On l’a emmenée chez le vétérinaire et elle est sous traitement pour la maladie de Carré.

On croise les doigts pour elle car, depuis cette nuit, la douce Catalina n’est plus avec nous. Repose en paix, pauvre petite louloute …

 

 

On a nourrit les trois petits qui restent à l’arrêt de bus. On les a poudrés car ils ont des tiques.

On les a fait vacciner sur place contre la maladie de Carré. On attend une bonne semaine pour les transporter ailleurs sans risque pour les autres chiens.On leur fera un test de la maladie avant de les déplacer.

La petite Ruxy nous a quittés hier. Elle est partie entourée par les vétérinaires qui étaient, eux aussi, très attachés a elle. Repose en paix petit cœur …
Sa soeur July a eu plus de chance. Elle va mieux et elle vient de sortir du cabinet vétérinaire … On a dû la mettre en pension, pour pouvoir surveiller son état.

Diana est seule maintenant chez le vétérinaire. Elle va mieux.

Elle est toujours sous traitement, mais avec un traitement moins lourd maintenant. Elle ne reçoit plus la molécule contre la maladie de Carré mais seulement des antibiotiques à fortes doses car elle a encore des sécrétions.

Sur les trois chiots restés à l’arrêt de bus, il n’en reste plus que deux.
Malheureusement, le Petit Blanc a été écrasé par un bus. Repose en paix petite boule …
Nous avons donc décidé de sortir les deux autres petites chiennes de cet endroit, pour les mettre à l’abri chez Monsieur Georges, en attendant d’être sûrs qu’elles ne développent pas la maladie.

 

On est allé voir les deux petites chiennes du bus stop, Bambi et Léa, chez Mr. Georges pour désinfecter avec de la teinture d’iode les petites plaies laissées par les tiques.
Avec l’accord du vétérinaire, on a décidé d’attendre encore un peu avant de les récupérer au refuge. Le vaccin contre la maladie de Carré a été fait il y a 15 jours.
Elles vont très bien …

 

Irina (19 mai) :
Diana va mieux, elle a encore des sécrétions mais elle pourra partir dans une semaine.

Le vétérinaire pense qu’elle est sauvée !

 

 

On a réussi à sortir Bambi et Léa de cet endroit maudit … le terminus du bus (banlieue de Bucarest, Roumanie).

Cette histoire des chiens du « bus stop » nous a touchés. La grosse déception suivie d’une grande peine de ne pas avoir réussi à sauver Catalina , Ruxy et le Petit Blanc, sont encore présentes en nous.
On se raccroche aux chiots qui restent : Bambi et Léa, toutes deux rescapées se trouvant actuellement chez Monsieur Georges, July, en pension, qui va très bien et Diana, restée chez le vétérinaire, mais qui semble sortie d’affaire …

Vous comprenez que nous espérons les voir toutes les quatre, un jour prochain, adoptées. Aidez nous à réaliser notre souhait …

Retrouvez l’intégralité de ce reportage, avec beaucoup plus de photos et de commentaires, sur le forum de notre association.

Haut de page

3 pensées sur “Les chiens de l’arrêt d’autobus”

  1. agradeço a Deus, por existirem humanos, verdadeiros anjos, capazes de ajudar nossos tão fiéis amigos……..obrigada!!!!

    1. Traduction française du commentaire de Cristina :

      Dieu merci, car il y a, de vrais anges humains, capables d’aider nos fidèles amis …….. alors merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *