Corrida

Cliquez sur les liens orangés pour accéder à des informations complémentaires,
cliquez sur les photos pour les agrandir et pour lire les commentaires.

 

  • La corrida : un spectacle barbare

 

La corrida se déroule en 3 actes ou tercios.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 

Des hommes et des animaux

 

corrida_tercio-1-et-2

 

 

 

 

 

 

 

  • Un spectacle barbare … mais légal !

« Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende » selon l’article 521-1 du code pénal.

Mais l’alinéa 7 (anciennement alinéa 3) introduit 2 exceptions : « Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie ».

Cet alinéa rend donc constitutionnellement possible de commettre des sévices graves et des actes de cruauté dans quelques endroits en France.

 

  • La tradition : l’argument ultime des amateurs de corrida

Voir notre article : La « tradition » corrida.

 

  • Une « tradition » perverse et cruelle qui profite à un très petit nombre de personnes

Août 2016
La déléguée Ile de France du CRAC Europe, durant son interview d’Aymeric Caron (*), pour la « Radio Parole d’Animaux » a questionné l’écrivain sur sa position déjà clairement affirmée. Écoutez sa réponse !

(*) Aymeric Caron est journaliste et il est l’auteur de « No steak » (Fayard – 2013) et de « Antispéciste » (Don Quichotte éditions – 2016).

… C’est absolument impensable qu’au 21 ème siècle l’être humain puisse s’amuser de la souffrance, car c’est une souffrance insoutenable pour quiconque a regardé les images, quiconque a observé de près comment cela se passe. C’est une souffrance insoutenable pour la bête …

 

Aymeric Caron anti corrida

 

  • Arnaques et faux semblants ou la duperie mise en scène

 

 

Cliquez sur la photo ou sur ce lien pour télécharger (pdf, 1,30 Mo) le rapport 2009 d’enquête sur la corrida de l’association One Voice.

 

 

Haut de page

  • Que dire de plus ? Des images qui se suffisent à elles-mêmes …

L’Alinéa 3 de l’article 521-1 du code pénal tolère actuellement en France la torture tauromachique. C’est pourquoi Jérôme Lescure a ainsi intitulé son film, réalisé à partir d’images tournées durant l’été 2004 dans le sud de la France….
Cinq villes, cinq corridas, 31 morts…. 31 taureaux suppliciés à l’arme blanche pour le plaisir de spectateurs pervers…
D’Arles à Nîmes, en passant par Châteaurenard, Rieumes et Saint-Gilles, ce sont toujours les mêmes horreurs, les mêmes atrocités, la même souffrance…
Les tortionnaires ne pourront pas nous dire que c’était une corrida « ratée »… 31 mises à mort… ça commence à faire beaucoup…
Ce film est à diffuser autour de vous au plus grand nombre…. Pour que plus jamais personne ne puisse dire « On ne savait pas ».
(Delphine Simon)

Alinea 3 – Le film de Jérôme Lescure

 

Barbarie de los tauricidas: « Alinéa 3 »

 

  • Des sites de référence

http://www.anticorrida.com/
http://flac-anticorrida.org/
http://www.allianceanticorrida.fr/

Les villes où vous pouvez ne pas aller en vacances :
http://villes-taurines.fr/

Haut de page

  • Des manifestations anti-corrida auxquelles nous avons participé

Corrida Basta ! – Paris – 29 juillet 2017
Action anti-corrida à proximité de l’Assemblée nationale – Paris 02 juillet 2014 
Rassemblement citoyen pour l’abolition de la corrida – Paris – 20 octobre 2012
Manifestation contre la corrida – Paris – 11 février 2012
Manifestation contre la corrida – Paris – 28 mai 2011

 

Haut de page